Depuis l'été 2017, "certains" faisaient courir le bruit de l'obligation pour les entreprises du bâtiment de s'équiper d'un logiciel "anti-fraude TVA" pour être en conformité avec la loi applicable à partir de Janvier 2018. Comme nous l'affirmions à la vue des différents textes parus depuis, il n'en est rien, et les entreprises utilisant la nouvelle version V4 du  logiciel BatiFree peuvent l'utiliser sans crainte de risquer une amende ou d'être dans l’illégalité

Pour en savoir plus sur le sujet voir ici  : BatiFree est en règle avec la loi anti-fraude à la TVA